Publié dans Les infos du réseau bio

Journée Portes Ouvertes à la ferme  » Les Brebis Anjouées » de Benoit Pavec notre producteur de produits laitiers de Brebis et d’agneau le samedi 30 juin de 16h30 à 19h

Bonsoir a tous,

Voici une invitation pour la journée porte ouverte de la ferme de Benoit Pavec « Les brebis anjouées » à Contigné:

Donc, si vous souhaitez partager un bon moment et manger des délicieux produits de brebis, n’hésitez pas!

Anaïs et Rodrigo

Journée Portes Ouvertes à la ferme

 » Les Brebis Anjouées »

à la Ferme de la Fosse Neuve à Contigné

de Benoit Pavec

notre producteur de produits laitiers de Brebis et d’agneau

le samedi 30 juin de 16h30 à 19h

 

Publié dans Les infos du réseau bio

Plantes du Printemps et Repas Sauvage avec Natures et Simples

Plantes du Printemps et Repas Sauvage

 

         Samedi 3 Mars à 9h30 à La Meltière à La Jaille-Yvon

sam 9:30 · Nature et Simples · La Jaille-Yvon, Pays de la Loire
Vous aimez Nature et Simples

 · Organisé par Nature et Simples

Le premier Atelier de l’année ! 
Nous irons à la rencontre des plantes du printemps, jeunes pousses et fleurs sauvages comestibles. Au programme : détente, reconnaissance, cueillette et préparation de notre repas sauvage (pestos, tartinades…)!
Atelier sur réservation au 02 53 20 75 30 / 06 10 13 89 53 / naturesimples@orange.fr
Prix y compris le repas : 40 euros

Publié dans Les infos du réseau bio

Le gouvernement veut baisser les aides à la bio

AGRICULTURE BIO : STOP AUX RESTRICTIONS BUDGÉTAIRES !

Le gouvernement s’apprête à réduire les aides à la bio !!!


LA BIO REPRÉSENTE 5,7% DES SURFACES AGRICOLES FRANÇAISES MAIS NE BÉNÉFICIE QUE DE 2% DES AIDES EUROPÉENNES… ET LE GOUVERNEMENT TROUVE ÇA ENCORE TROP !!!

En plein cœur de l’été (période faste en décisions impopulaires !) le Ministre de l’Agriculture pourrait limiter les aides à la conversion et au maintien des agriculteurs biologiques. En totale incohérence avec les objectifs affichés au lancement des Etats généraux de l’alimentation il y a moins d’une semaine (!), le ministre semble prêt à donner un véritable coup de frein à la dynamique qui porte depuis près de 2 ans les conversions en bio.

L’agriculture biologique connaît pourtant un véritable engouement. Pas moins de 21 fermes se convertissent à la bio chaque semaine. Les ventes de produits issus de l’agriculture biologique ont bondi de 20% en 2016 et les surfaces agricoles passées en bio de 16%.

2% DES AIDES POUR 5,7% DES SURFACES…!

L’enveloppe budgétaire consacrée à l’aide à la conversion et au maintien est pourtant notoirement insuffisante. La raison en est simple : elle a été fixée à 90 millions d’euros en 2012 (portée progressivement à 160 millions d’euros) et n’a pas suivi la dynamique de conversion. Résultat : les caisses sont vides et les paysans qui ont pris la risque de se convertir à la bio attendent les aides promises… en 2015 !!!

Ces 160 millions d’euros ne représentent qu’à peine 2% des aides européennes versées par l’Europe à l’agriculture française (7,44 milliards d’euros), alors que la bio représente 5,7% de la surface agricole utile. A peine 2% et pourtant, c’est encore trop pour le syndicat majoritaire qui réclame l’arrêt d’une partie du versement des aides à la bio. Demande inacceptable mais qui semble rencontrer une écoute attentive du ministre de l’agriculture.

D’ici au 1er août 2017, le ministre va prendre une décision qui risque d’être défavorable à la bio française. Cette décision enverrait un signal négatif au monde agricole et risque de ralentir le nombre d’agriculteurs prêts à s’engager dans une transition écologique. Il y a pourtant urgence !

C’est pourquoi nous exigeons qu’au moins 3% des aides européennes versées à l’agriculture française soit réservées immédiatement aux aides à la bio.

Interpellez le ministre de l’agriculture maintenant en signant la pétition initiée par Agir pour l’Environnement et soutenue par la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique !