Publié dans les portes ouvertes du réseau bio

Tous au Verger de la Hanère le 23 septembre

« TOUS AU VERGER »

Venez à notre porte ouverte le Dimanche 23 septembre de 10 à 18h

Goûtez notre jus de pommes fraîchement pressé& découvrez toutes nos variétés de pommes bio !

Démonstrations de ramassage & pressage des pommes 

Balade en calèche – Galettes et Crêpes –Visites – Dégustation ventes

Verger de la Hanère

La Hanère

49500 AVIRE

web : www.vergerdelahanere.com

Publié dans Les AG

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE LE 26 MAI A LA PETITE MANE A ST MICHEL ET CHANVEAUX

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE AMAP LA PANIER BIO SEGRÉEN

SAMEDI 26 MAI A 13H00

LA PETITE MANE A SAINT MICHEL ET CHANVEAUX

Pique nique – panier partagé – chacun amène son repas – à 13h00

Assemblée générale à 14h00

puis visite de l’exploitation et ventes de plans

Nous avons des mouvements au sein de notre association et j’appelle à tous les consommacteurs un éventuel investissement auprès de nous.

– Anaïs Mouroux et Rodrigo Diaz sont devenus référents pour notre producteur de produits laitiers de brebis

– Romaric Robert prend la succession de Marie Claude Viroleau pour le suivi des agrumes corses

Je les remercie mais cela ne suffit pas, nous avons besoin d’un trésorier ( Anita sera en soutien pour cette fonction), d’un secrétaire (M.Claude nous quittant à la fin de l’année), il nous faudra aussi un référent pour le producteur de pommes.

Bien entendu ces nouvelles fonctions seront accompagnées par tout le collectif afin que ces prises de fonction se fassent le mieux possible (sans angoisse)

Francine Perronnet

Publié dans Les infos du réseau bio

Plantes du Printemps et Repas Sauvage avec Natures et Simples

Plantes du Printemps et Repas Sauvage

 

         Samedi 3 Mars à 9h30 à La Meltière à La Jaille-Yvon

sam 9:30 · Nature et Simples · La Jaille-Yvon, Pays de la Loire
Vous aimez Nature et Simples

 · Organisé par Nature et Simples

Le premier Atelier de l’année ! 
Nous irons à la rencontre des plantes du printemps, jeunes pousses et fleurs sauvages comestibles. Au programme : détente, reconnaissance, cueillette et préparation de notre repas sauvage (pestos, tartinades…)!
Atelier sur réservation au 02 53 20 75 30 / 06 10 13 89 53 / naturesimples@orange.fr
Prix y compris le repas : 40 euros

Publié dans Les infos du réseau bio

Le gouvernement veut baisser les aides à la bio

AGRICULTURE BIO : STOP AUX RESTRICTIONS BUDGÉTAIRES !

Le gouvernement s’apprête à réduire les aides à la bio !!!


LA BIO REPRÉSENTE 5,7% DES SURFACES AGRICOLES FRANÇAISES MAIS NE BÉNÉFICIE QUE DE 2% DES AIDES EUROPÉENNES… ET LE GOUVERNEMENT TROUVE ÇA ENCORE TROP !!!

En plein cœur de l’été (période faste en décisions impopulaires !) le Ministre de l’Agriculture pourrait limiter les aides à la conversion et au maintien des agriculteurs biologiques. En totale incohérence avec les objectifs affichés au lancement des Etats généraux de l’alimentation il y a moins d’une semaine (!), le ministre semble prêt à donner un véritable coup de frein à la dynamique qui porte depuis près de 2 ans les conversions en bio.

L’agriculture biologique connaît pourtant un véritable engouement. Pas moins de 21 fermes se convertissent à la bio chaque semaine. Les ventes de produits issus de l’agriculture biologique ont bondi de 20% en 2016 et les surfaces agricoles passées en bio de 16%.

2% DES AIDES POUR 5,7% DES SURFACES…!

L’enveloppe budgétaire consacrée à l’aide à la conversion et au maintien est pourtant notoirement insuffisante. La raison en est simple : elle a été fixée à 90 millions d’euros en 2012 (portée progressivement à 160 millions d’euros) et n’a pas suivi la dynamique de conversion. Résultat : les caisses sont vides et les paysans qui ont pris la risque de se convertir à la bio attendent les aides promises… en 2015 !!!

Ces 160 millions d’euros ne représentent qu’à peine 2% des aides européennes versées par l’Europe à l’agriculture française (7,44 milliards d’euros), alors que la bio représente 5,7% de la surface agricole utile. A peine 2% et pourtant, c’est encore trop pour le syndicat majoritaire qui réclame l’arrêt d’une partie du versement des aides à la bio. Demande inacceptable mais qui semble rencontrer une écoute attentive du ministre de l’agriculture.

D’ici au 1er août 2017, le ministre va prendre une décision qui risque d’être défavorable à la bio française. Cette décision enverrait un signal négatif au monde agricole et risque de ralentir le nombre d’agriculteurs prêts à s’engager dans une transition écologique. Il y a pourtant urgence !

C’est pourquoi nous exigeons qu’au moins 3% des aides européennes versées à l’agriculture française soit réservées immédiatement aux aides à la bio.

Interpellez le ministre de l’agriculture maintenant en signant la pétition initiée par Agir pour l’Environnement et soutenue par la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique !